KikouBlog de philkikou
philkikou

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Récit du 07 Juillet 2020 pour la course L'Ardéchoise Les Sucs

Voir le récit : UNE ARDECHOISE AUTREMENT ET INVERSE POUR 2020, 50Photo(s), 1Film(s), 1commentaire(s), 311 lectures

Corporate Novlangue : le lexique des anglicismes à la mode

Par philkikou - 24-05-2020 10:06:51 - 9 commentaires

http://maisouvaleweb.fr/anglicismes-et-novlangue-en-entreprise/

août 30, 2015

 

Nous sommes en 1994 et la loi Toubon relative à l’emploi de la langue française contraint les communicants à traduire en français les termes étrangers sur tous leurs supports. Depuis, c’est un raz de marée d’anglicismes qui inonde les conversations d’entreprises. Juste revanche du milieu qui ne souhaite sûrement pas se faire imposer un dictionnaire franco-français si peu vendeur.

Oui, l’appétence pour les anglicismes fait sens dans ce monde qui a radicalement switché vers le tout digital désormais mainstream. A ce titre, de nombreux lexiques ont fleuri ces dernières années afin de répertorier ces termes. Cependant, il est plus que nécessaire de faire une petite mise à jour, ou oserais-je dire : un « update » du novlangue des entreprises et du monde des médias.

Avant de commencer, voici un petit rappel sur la définition de ce qu’est le Novlangue (définition Wikipédia) :

Le novlangue (traduit de l’anglais Newspeak) est la langue officielle d’Océania, inventée par George Orwell pour son roman 1984 (publié en 1949). Le principe est simple : plus on diminue le nombre de mots d’une langue, plus on diminue le nombre de concepts avec lesquels les gens peuvent réfléchir, plus on réduit les finesses du langage, moins les gens sont capables de réfléchir, et plus ils raisonnent à l’affect. La mauvaise maîtrise de la langue rend ainsi les gens stupides et dépendants. Ils deviennent des sujets aisément manipulables par les médias de masse tels que la télévision.

Mais passons. Voici pour commencer un premier constat : le mail en tant qu’outil de communication majeur est plus que jamais à l’origine de beaucoup d’anglicismes. En dehors des désormais classiques FYI (For you information), « Forwarder » ou « Reply-all », beaucoup d’autres termes sont devenus courants :

Dropper : Envoyer, renvoyer ou faire passer un message (souvent un mail) d’une adresse électronique à une autre.

Exemple : « Mélissa, tu peux dropper l’invitation pour le comité de pilotage du lundi 12 ? »

Pending (ou « pendant », prononcé à l’anglaise) : action ou réaction en suspens, c’est à dire en attente d’un traitement ou d’une confirmation.

Exemple : « Au dernier comité de pilotage, nous n’avons pas réussi à traiter un certain nombre de points qui sont restés pending. Affaire à suivre. »

Postponer : Reporter un rendez-vous à une échéance ultérieure.

Exemple : « Mélissa, si t’as trop de réponses pending à ton invitation, n’hésite pas à postponer le comité d’un lundi. »

Workshop : Réunion thématique censée permettre un brainstorming efficace en enfermant le plus longtemps possible un maximum de gens dans une pièce sans fenêtres.

Exemple : « T’as reçu l’invit’ de Mélissa pour le workshop ? Oublie pas ta bouteille d’eau ! »

Flagger : Attribuer une caractéristique à un humain ou a un objet.

Exemple : « Mélissa, évite d’ajouter Thomas à l’invit’ du workshop, il est flaggé syndicaliste et il parasite toutes les réunions. »

Tagger : Affubler un humain ou un objet d’un flag permettant de le distinguer d’autres objets ou humains flaggés différemment.

Exemple : « Alors Mélissa, tu flags ou tu tags ? »

Slot : Morceau de temps disponible pour caler une réunion, un comité ou un workshop.

Exemple : « Dis à Mélissa de dropper fissa l’invit’ du COPIL, sinon personne ne va être dispo sur ce slot et ça fait déjà trois fois qu’on postpone. »

En parallèle, un vocabulaire plus général a tendance à s’angliciser :

Merger : fusionner (se dit de projets, réunions, etc.).

Exemple : « Mélissa, pour le copil du 12, merge-le avec le comité projet. De toute façon c’est sur le slot d’après et c’est les mêmes people. A part Thomas. »

Spliter : séparer, diviser (se dit de projets, réunions, etc.).

Exemple : « Euh Mélissa, on va jamais tenir en salle 327 pour le workshop. Faudrait mieux spliter et faire ça sur 2 slots, nan ? »

Descoper : retirer du périmètre, extraire une partie d’un tout pour des raisons de planning.

Exemple : « Mélissa, ton ordre du jour va jamais tenir, ou tu descopes ou tu splites mais tu postpones pas, ok ? »

Insight : élément décrivant la motivation d’un individu ou d’un groupe.

Exemple : « Lors de la réunion syndicale, Mélissa a pu dropper un certain nombres d’insights relatifs à sa position au sein du bureau. »

Input / Output : éléments issus d’une chose un d’une personne, éléments destinés à une chose ou un personne.

Exemple : « Les inputs des équipes Marketing ont fait sens pour comprendre les outputs de la DSI. »

One-to-one : conversation en face à face, par exemple lors d’un bilan annuel.

Exemple : « Mélissa, j’ai bien eu ton mail, là je suis un peu short mais je te laisse me dropper une invit’ sur le slot du vendredi pour un one-to-one. »

Challenger : mettre au défi (un grand classique).

Exemple : « Bon Mélissa, ce fut une bonne année mais pour passer cadre, il va falloir qu’on te challenge encore un peu. »

Focuser : concentrer son attention sur quelque chose.

Exemple : « Pour le semestre qui vient, la direction a décidé de se focuser sur les objectifs business avec un double objectif d’optimisation du R.O.I et de challenge des collaborateurs. »
Exemple 2 : « Dans le cadre d’un focus group, les collaborateurs ont pu flagger les insights importants pour extraire les inputs nécessaires à la constitution d’un challenge ambitieux pour le semestre à venir. »

Incentiver : motiver grâce à une prime de nature quelconque.

Exemple : « Mélissa, j’ai discuté avec Paul et on pense à t’incentiver en te donnant des tickets restaurant si tu atteins tes objectifs. »

Remote (être en) : travailler à distance.

Exemple : « Mélissa ? Pas vue depuis 3 jours, je crois qu’elle s’est mise en remote. »

Il existe également des anglicisme à même d’améliorer la conceptualisation de projets complexes :

Mandatory : qui revêt un caractère obligatoire.

Exemple : « Etant donné les réductions budgétaires, nous avons descopé les incentives de Mélissa qui n’étaient pas mandatory. »

From scratch : ex nihilo (les locutions latines donnent un air pompeux, préférez l’anglais).

Exemple : « Mélissa a quitté son job et ouvert sa boîte dans le digital, from scratch. »

Best-effort : faire de son mieux.

Exemple : « Avec le départ de Mélissa, les équipes en sont réduites au best effort pour maintenir les projets. »

Quick-win : gains rapides (se dit d’une action, d’un projet).

Exemple : « Réunir des fonds était mandatory pour Mélissa, elle a pu faire un quick win avec un investisseur pour racheter les parts de son ancienne boîte. »

Petit jeu de fin de billet, voici quelques lignes avec les termes listés ci-dessus, en prime quelques petits nouveaux malicieusement distillés par-ci par-là. Have fun !

Mélissa eu alors une révélation : targetter les anciens clients de Paul était la best practice à mettre en place pour un quick win sur ce segment de marché. Oui, la stratégie de growth hacking à laquelle elle avait pensé allait certainement porter ses fruits.

Si son ancien employeur avait commoditisé ses produits en se focusant sur les bons insights, le futur allait nécessiter beaucoup plus de challenge, et Mélissa le savait. Elle pris le parti d’opter pour un rethink global : revoir la punchline, repenser les inputs, les outputs et enfin, incentiver son marché pour driver l’audience et dépasser le simple nice-to-have, il fallait désormais du mandatory. Très vite, elle constitua son équipe en one-roof (même si certains nerds préféraient rester en remote) afin de redéfinir totalement le scope de l’offre. C’est à coups de Team-building que Mélissa pu faire matcher des profils différents qui aux premiers abords, n’auraient pas fitté.

En parallèle, la mise en place d’un programme de cross checking avec les data du user tracking devint un pattern inévitable pour itérer et toujours finir successful.

La stratégie finit par faire sens et impacter durablement le marché dans un slot record. Une part de 76% des devices du segment fut conquise, les shareholders reconnurent que la promesse répondait à la douleur en générant un ARPU considérable car les KPI étaient tous au vert (loyalty, Lifetime value, etc.). Encore une fois, nul besoin de benchmarker pour reconnaître la supériorité des OTT face aux industries brick and mortar.

Mélissa envisage désormais une roadmap ambitieuse et challenging, elle ne redoute plus les one-to-one avec Paul.

Voir les 9 commentaires

Arrivederci 2019, Buongiorno 2020 !!!

Par philkikou - 06-01-2020 20:08:03 - 4 commentaires

BILAN SPORT 2019

 

 

***TOTAL

-508h 08' 39'' (-33h 25' / 2018)

-8364,2 kms (-230 kms / 2018)

-140.749 m. D+ (-2000 m. / 2018)

____________________________________

***PAR ACTIVITES

=> VELO ROUTE

-391h 21' 51'' (-09h40' / 2018)

-7884 kms (-180 kms / 2018)

-133.595m. D+ (-380m. / 2018)

*77% du total sport cette année et avec les lunettes au niveau temps uniquement avec le vélo route. Plus large avec les kms ( merci le vélo), et 34.000m. D+ en plus (merci Pilat et montagnes ardéchoises )

*Un chouïa de moins en temps et kms, identique en D+ / 2018

-----------------------------------------------------------

=> MARCHE / RANDO

-97h 23'

-386,6 kms

-4825m. D+

    • 19 % du total sport cette année, tantôt vrai rando, tantôt marche balade

---------------------------------------------------------

=> RAQUETTE

-14h 52'

-52,8 kms

-1728 m. D+

    • 2,9% du total sport cette année, 2 sorties à Font d'Urle et 1 à Burdignes mi-Novembre

------------------------------------

=> VTT

-4h 31'

-40,6 kms

-600 m. D+

    • principalement en accompagnant mes filles lors de leurs entrainements course à pied

-------------------------------------------------------------

Mais au-delà des chiffres c'est surtout les bons moments sportifs que je retiendrai avec quelques photos pour illustrer les principales sorties : 

2019-01-01 Coucher de soleil entrée grotte Chauvet

 

-------------------------------------

2019-01-01 Dent de Retz

 

-------------------------------------

2019-02-23 Découverte Mont du Lyonnais

 

-------------------------------------

2019-03-16 Sortie Drôme

 

-------------------------------------

2019-04-20 Départ sur la via Fluvia avec viaduc et église Vidalon

 

-------------------------------------

2019-05-08 Belle balade à partir de Viviers


 -------------------------------------

2019-05-31 Visite de Pommerol sortie départ de Sisteron

 

-------------------------------------

2019-06-22 2 raisons de participer à l'Ardéchoise : les paysages,...

 

-------------------------------------

2019-06-22 ...et les animations dans les villages (Chanéac)

 

-------------------------------------

2019-07-14 Cyclomontagnarde Limoux

 

-------------------------------------

2019-08-10 5 jours rando : Aubrac

 

-------------------------------------

2019-08-11 Après Laissac en Aveyron

 

-------------------------------------

2019-08-12 Nant en Aveyron, souvenir des Templiers

 

-------------------------------------

2019-08-13 Cantobre, entre les rivières de la Dourbie et du Trévezel

 

-------------------------------------

2019-08-14 Indice : Spécialité du Puy

 

-------------------------------------

2019-09-08 Vallée du Nant à partir de Satillieu : Veyrines, vaut le détour !

 

-------------------------------------

2019-10-15 Vallée du Doux découverte avec Alex d'une montée entre Labatie d'Andaure et le col de Brun en passant par Bellevue

 

-------------------------------------

2019-11-16 Raquettes à Burdignes

 

-------------------------------------

2019-12-31 Rando Montbrun-les-bains Montagne du Buc et le Ventoux en arrière-plan

 

-------------------------------------

Et voilà fin du bilan, et avant de tourner la page 2019 et d'ouvrir celle de 2020, pleine de nouvelles sorties, balades, projet comme celui d'aller découvrir les Dolomites ! Mais ceci est une autre histoire... 

Voir les 4 commentaires

J'adore les Départementales dans le Massif Central

Par philkikou - 15-09-2019 14:58:37 - 4 commentaires

   J'adore les Départementales dans le Massif Central,  la preuve en images avec ce récit photos avec un peu de texte.

   Rando à vélo, moins terre à terre, moins pied à terre que la rando à pied, on survole plus les choses, en parcourant plus de distance, mais heureusement le mode rando permet de s'arrêter ! Et puis de toute façon, dans les montées à vitesse modérée, ça laisse le temps d'admirer les paysages sans modération ;-) 

( conseil technico-tactique : si un peu petit, possibilité de "zoomer" un peu avec "ctrl +")

 

Voir les 4 commentaires

Découverte du poète Yvon Le Men

Par philkikou - 30-05-2019 11:03:38 - 1 commentaire

=> La poésie sur les ondes de France Inter :

https://www.franceinter.fr/emissions/boomerang/boomerang-30-mai-2019

             

Il est poète, auteur d’une œuvre récompensée, il y a trois semaines par le Goncourt de la poésie. Le troisième volet de sa trilogie poétique, "Un cri fendu en mille", paraissait en septembre dernier. Une étourdissante invitation au voyage. Yvon Le Men est l'invité d'Augustin Trapenard.

Dans toute son oeuvre, il interroge le rôle des artistes et des poètes. 

Le 7 mai dernier, il recevait le Prix Goncourt de la poésie. 

 

 

=> Cela m'a permis de découvrir ce poète :

Nationalité : France 
Né(e) à : Tréguier (Côtes d'Armor) , le 10/02/1953
Biographie : 
   Depuis son premier livre Vie (1974), écrire et dire sont les seuls métiers d’Yvon Le Men. 
   Il est l’auteur d’une œuvre poétique importante (Le jardin des tempêtes, en 2000) à laquelle viennent s’ajouter quatre récits : Le petit tailleur de short (1996), La clé de la chapelle est au café d’en face (1997), On est sérieux quand on a dix-sept ans (1999), Besoin de Poème (2006) et deux romans Elle était une fois (2003) et Si tu me quittes, je m’en vais (2009).
   A Lannion où il vit, il crée, en 1992, les rencontres intitulées « Il fait un temps de poème ». Étonnant voyageur, il travaille au festival du même nom et de Saint-Malo à Bamako, de Sarajevo à São Paulo, il se fait le passeur des poètes et des écrivains. 

En 1997, il y crée un espace poésie. De 2006 à 2008, il a publié une chronique hebdomadaire dans le journal Ouest-France : « Le tour du monde en 80 poèmes ». Ses textes, livres ou anthologies, sont traduits dans une douzaine de langues.

Par ailleurs, depuis de nombreuses années, il travaille dans les écoles, avec les enfants pour lesquels il a écrit Ouvrez la porte aux loups (Gallimard, 1994), Le loup et la lune (Rougerie, 2001) et Douze mois et toi (Milan, 2005).
   Il reçoit en 2012 le Prix Théophile Gauthier de l'Académie Française pour son recueil "A louer chambre vide pour personne seul" (Rougerie). 

Source : www.etonnants-voyageurs.com/

 

 

 

=> et ce poème :

">

 

Voir le commentaire

# Hashtag 2.0 ou le symbole de la démesure

Par philkikou - 14-04-2019 11:26:51 - 1 commentaire

  Retour sur un spectacle alliant physique, artistique, poésie 

">

 

L'esprit POCKEMON

Un pas vers l’Opéra National de Lyon

Partis de rien, les danseurs ont débuté les entraînements dans la rue, sur le parvis de l’Opéra. A force de persévérance et de volonté, la compagnie s’est peu à peu structurée, puis, a poussé les portes de l’Opéra National de Lyon.

L’ascension de la compagnie a fait prendre conscience au plus grand nombre de l’essor que la danse hip hop connaît depuis plusieurs années. L’expérience acquise au cours de ces dernières années, a fait des danseurs de véritables pédagogues, sollicités autant pour leurs savoirs que pour leurs techniques.

Former la génération future 

Leur volonté est maintenant de transmettre leur savoir-faire aux plus jeunes, qui constituent la future génération de danseurs. Ils souhaitent également les informés et leur faire prendre conscience de l’origine de cette discipline afin que le travail accompli par les acteurs hip hop durant toutes ces années ne reste pas vain.

La compagnie organise régulièrement des stages et ateliers d’initiation ou de perfectionnement à la danse hip hop, ouverts à tous et adaptés à chaque niveau. La volonté de Pockemon Crew est partager les compétences des danseurs avec son public, mais surtout de partager son histoire et le chemin parcouru, par la compagnie, et par le hip hop de manière générale en France. C’est un véritable dialogue que les danseurs souhaitent instaurer avec les participants, autant d’un point de vue technique qu’historique.

 

# Hashtag 2.0 ou le symbole de la démesure

Sous la direction artistique du chorégraphe Riyad FGHANI, #Hashtag 2.0 s’empare d’un phénomène de société, celui des réseaux sociaux, prothèse des temps modernes devenue inamovible. Explorant les comportements d’aujourd’hui où l’on marche les yeux rivés sur son écran plutôt que de regarder autour de soi, Riyad FGHANI se risque à transcrire en danse ce nouveau monde qui ouvre un espace émotionnel insolite, propice à la danse dynamique des Pockemon.

À double vitesse et à double flux, les relations digitales prennent le pas sur la vie réelle. Cette création reflète notre société, alternant entre passages narratifs et acrobaties. Elle nous ramène et nous renvoie cette réalité de plein fouet. Nous faisons face à une œuvre chorégraphique où l’esthétisme fait appel à nos cinq sens, à la perception, la sensibilité. Cette subjectivité étant le fondement même de la singularité de la constitution humaine.

 

La musicalité aux résonances multiples, dans ce monde où tout est à portée de main, prend une autre dimension. Elle joue avec les spectateurs et accompagne les danseurs qui se rencontrent, rivalisent pour en n se suivre.

À l’heure de la mondialisation et du tout numérique, un véritable phénomène de société s’érige et vient agrémenter nos vies pour en devenir un objet indispensable de notre quotidien. Il se présente comme le sceau qui vient ponctuer nos échanges virtuels.

Dans un monde où la sensation trouve de moins en moins sa place, où tout n’est que text, post, like, partage, ce spectacle sonne comme le sel e de notre époque contemporaine.

 


 

 

http://pockemoncrew.com/spectacles/hashtag-2-0/ : le site de Pockemon Crew

 

https://www.youtube.com/watch?v=st0EtxqPM04 : l'histoire de POCKEMON CREW

Voir le commentaire

BILAN 2018 EN CHIFFRES ET EN PHOTOS

Par philkikou - 08-01-2019 21:22:30 - 5 commentaires

   ">

 Finissant le bilan chiffré 2018 de mes activités physiques répertoriées dans mon carnet d'entraînement et au Jeu des 365h. 2018 sur Kikourou, je trouvais le résumé un peu tristounet et limité... En voyant les « Douze mois, douze photos » du Lutin, je me suis inspiré de ce principe pour avoir un bilan en chiffres et en photos une photo ( ou deux ;-) photos par mois .

   Avant de tourner la page 2018 et d'ouvrir celle de 2019 avec plein de nouvelles sorties, balades et découvertes voilà un récap. photos mois par mois :

 * PHOTOS

 

  • JANVIER  - Arpavon vers Nyons pour commencer l'année 2018, du bon pied en mode rando


  • FEVRIER - Pelouse d'Herbonouse : journée raquette à Font d'Urle


  • MARS - Lussan et le Mont Bouquet (Gard) lors d'une sortie vélo avec mon voisin dans le « Gard-Sud Ardèche ». Expatrié à cause d'une météo hivernale chez nous et un temps printanier plus au Sud


  • AVRIL - Chapelle de Glavenas : une belle découverte grâce à la Via Fluvia jusqu'à Yssingeaux


  • MAI - encore mieux qu'un grand discours, autant « Art Borée » une photo qui montre pourquoi je fais et refais le parcours des Sucs de l'Ardéchoise. Photo prise lors d'une sortie reco Ardéchoise avec mon voisin


  • MAI - Brevet 300 CC Kingersheim : un ciel de feu sur Courgenay avant de finir le brevet en nocturne


  • JUIN – L'Ardéchoise : A ça ira, ça ira, ça ira,.. ! Un accueil... ...à en perdre la tête à Chanéac !!!



  • JUILLET - Dernier jour dans les Cyclades : lever dès potron-minet pour aller voir le lever de soleil à Profitis Ilias, point culminant de l'île de Santorin ( moins mis en avant que le coucher, moins de monde et aussi grandiose ! )


  • AOÛT - S'il te plait, dessine-moi un Vercors ! Photo prise du Grand-Veymont


  • AOÛT - Millau Castres (aller-retour vélo sur 2 jours) : St Pierre des Tripiers sur le Causse Méjean entre les Gorges du Tarn et de la Jonte


  • SEPTEMBRE - Après le rallye de St Péray montée de la Goule entre St Péray et Chateaubourg au milieu des terrasses de vignes, avec le château de Crussol et les 3 Becs à l'horizon.


  • Fin Septembre "des Bauges" d'énergie, de rencontres et de paysages à La Féclaz. Photo prise lors de la rando : le majestueux Margeriaz


  • OCTOBRE - Le bonheur à vélo, c'est simple comme une petite route en sous-bois de hêtres dans le massif du Pilat


  • NOVEMBRE - Sortie Ventoux-Gorges de la Nesque avec les Dentelles de Montmirail et les couleurs d'automne dans la plaine et l'hiver en haut du Ventoux



  • DECEMBRE ( pris du Crêt de Bôte )


  •  

     * CHIFFRES

     

    ***TOTAL

     

    -541h 34' 18'' (+40h 46' / 2017)

     

    -8590,7 kms (+503 kms / 2017)

     

    -142.880 m. D+ (+9448 m. / 2017)

     

    ____________________________________

     

    ***PAR ACTIVITE

     

    => VELO ROUTE

     

    -401h 04' 33'' (+35h26' / 2017)

     

    -8069,8 kms (+631 kms / 2017)

     

    -133.978m. D+ (+9930m. / 2017)

     

    *74% du total sport cette année et avec les lunettes au niveau temps uniquement avec le vélo route. Plus large avec les kms ( merci le vélo), et 34.000m. D+ en plus (merci Pilat et montagnes ardéchoises )

     

    *Quasiment revenu au même niveau que le Philkikou 2016 !!!

     

    -----------------------------------------------------------

     

    => MARCHE / RANDO

     

    -120h 19' (+9h30'' / 2017)

     

    -378,5 (-77 kms / 2017)

     

    -7512m. D+

     

    • 22,1 % du total sport cette année, quasi identique qu'en 2017

     

    ---------------------------------------------------------

     

    => VTT

     

    -9h 43'

     

    -95,7 kms

     

    -430 m. D+

     

    • 1,8% du total sport cette année, principalement en accompagnant mes filles lors de leurs entrainements course à pied

      -------------------------------------------------------------

     

    => RAQUETTE

     

    -5h 42'

     

    -22 kms

     

    -660 m. D+

     

    • 1% du total sport cette année, 1 sortie à Font d'Urle

     

    -------------------------------------------

     

    => GRIMPE

     

    -03h 00'

     

    -0,6 kms

     

     

     

    • Via Corda St Martin en Vercors

     

    --------------------------------------------------------------

     

    => COURSE ORIENTATION

     

    -1h 45'

     

    -7 kms

     

    -100 m. D+

     

    • 0,2% du total sport cette année, au Week-End Kikourou en Chartreuse


Voir les 5 commentaires

LETTRES DE FEMMES : vive les courts-métrages !!!

Par philkikou - 10-11-2018 14:30:18 - 3 commentaires

   Avant le film « l'amour flou » le Ciné-Galaure de St Vallier a eu l'excellente idée de programmer ce court-métrage en lien avec le centenaire de l'Armistice de la guerre 1914-1918. Un bel hommage et un sacré travail avec un résultat excellent. Ne pas louper « les coulisses du tournage » !!!


 

BANDE-ANNONCE :

https://vimeo.com/125160366


 

Synopsis

Sur le front de la Grande Guerre, l’infirmier Simon répare chaque jour les gueules cassées des poilus avec des lettres d’amour, des mots de femmes qui ont le pouvoir de guérir les blessures de ces soldats de papier.


Avis critique

Lettres de femmes offre un regard singulier et poétique sur la première guerre mondiale ayant vraiment marqué, de la façon la plus terrible qui puisse être, le début du vingtième siècle. Son réalisateur Augusto Zavonello, d’origine brésilienne, témoigne d’une ambition peu ordinaire, nous plongeant dans les tranchées grâce à une animation en stop motion ressuscitant les poilus sous la forme de figurines en papier mâché. L’impression esthétique est très forte, amplifiée par la magnifique idée du scénario : les lettres reçues de la part des marraines de guerre servent à soigner et à cicatriser les plaies, si insupportables soient–elles. Visuellement, l’application des bandelettes de papier est superbe et sa portée métaphorique ne l’est pas moins : dans l’enfer du front, les nouvelles de l’arrière, et surtout des femmes, totalement absentes des lieux, apportent aussi et surtout du baume aux âmes éprouvées, permettant d’affronter l’horreur indicible. Un dénouement apaisé et poétique couronne ces Lettres de femmes comme l’un des plus beaux et des plus émouvants courts métrages d’animation des dernières années, que de multiples sélections en festivals ont légitimement salué.

 

 

Primé aux :

Festival national et international du court métrage de Clermont-Ferrand (Prix du meilleur film d’animation francophone (Sacd) – 2014)
Festival international du film d’animation d’Annecy (Prix du public – 2013)
Festival du film court en plein air de Grenoble (Prix spécial du Grand jury, Prix du jury jeune – 2013)
Festival Tournez-court à Saint-Etienne (Prix du public – 2013)

https://www.mechecourte.org/project/lettres-de-femmes/

LES COULISSES DU TOURNAGE :

https://vimeo.com/70051945?fbclid=IwAR3X38lUw0wIt6mhB7_gMA9oXq5ccfgGN2xMxp5KlhaLgpnCalK-YcfU-cw

 

COURT DISCOURS DU REALISATEUR :

https://vimeo.com/127648615


Voir les 3 commentaires

DES BAUGES D'ENERGIE POUR LE WEEK-END KIKOUS !

Par philkikou - 19-10-2018 22:41:39 - Aucun commentaire

      Voici les ingrédients avec lesquels Ltblueb nous a concocté une belle recette bauju :

-prenez un hôtel Central au coeur de La Féclaz ( avec un accueil simple, chaleureux, enchanté et une salle au 1° étage où nous avons pu organiser apéro et soirée ( merci à Capitaine74 qui connaissait cet hôtel venant en hiver avec son club ))

-saupoudré d'une bonne poignée de rayons de soleil

-rajouté 3 tranches de ciel bleu

-et mettez tout çà au milieu d'un massif beau et concentré.

   Tout était réuni pour passer un bon Week-end Kikous. Manquait hélas quelques ingrédients des Ecouves et de Saint-Etienne qui étaient tout de même avec nous par messages et par la pensée.


      pour voir le résultat de cette belle recette c'est ici : 

http://www.kikourou.net/recits/recit-20452-7eme_weekend_kikourou_dans_les_bauges-2018-par-philkikou.html



Récit du 19 Octobre 2018 pour la course 7ème Weekend Kikouroù dans les Bauges

Voir le récit : DES BAUGES D'ENERGIE POUR LE WEEK-END KIKOUS !, 111Photo(s), 1Film(s), 5commentaire(s), 802 lectures

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.18 - 397130 visites