KikouBlog de PhilKiKou - Juin 2013
PhilKiKou

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Juin 2013

La Tracassine Voultaine 2013 : Le grand circuit, c'était possible …. avec une semaine de décalage

Par PhilKiKou - 30-06-2013 19:39:52 - 5 commentaires

*Autres titres envisagés :

2/ Un magnifique parcours « Est-Ouest », idéal par vent du Nord

 

3/ .. par les chemins de traverses ardéchois

 

circuit sur Openrunner N° 2559687

http://www.openrunner.com/

entrainement sur Kikourou :

http://www.kikourou.net/entrainement/ficheseance.php?id=212694

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

question subsidiaire posée aux organisateurs :

la Tracassine..??  d'où vient ce nom???


réponse : en fin de récit ! Clin d'œil !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Le 25 Mai j'avais coché mon calendrier pour participer à la Tracassine du club de LaVoulte ( http://www.cyclolavoulte07.fr/ ). Le circuit de 165 kms me plaisait bien car pas mal de routes encore « en terre inconnue » pour moi, et une bonne sortie préparation pour l'Ardéchoise du 15 Juin.

Mais voilà, ce début d'année 2013, le temps a du mal à se mettre au beau , l'hiver fait de la résistance !!! J'ai roulé que 2 fois en cuissards courts cette année... La Tracassine n'échappe pas aux mauvais temps avec du froid et de la neige prévue sur la montagne Ardéchoise vers Lachamp-Raphaël Mézilhac. Ces prévisions me font changer mes plans et rouler le vendredi avec une météo meilleure... ou moins pire.

 

Annonay- St Jeure- Deyras - Colombier le Vieux- St Grix- Boucieu le Roi- Col des Croix- Bernard- Col de St Genest -St Barthélémy- Montchiroux- (Col Montreynaud)- Lamastre- Nozières- COL du Buisson- Pailharès- COL Marchand - St Fé - COL Juvenet - Satillieu par PhilKiKou

Date

24/5/2013

Type de séance

Continu

Distance

138.4 kms

Lieu

Davézieux

Difficulté

Moyenne

Dénivelé

2600 m D+ / - D-

Sport

Cyclisme

Intensité

Inconnue

Durée

06h29'16''

 

Phase du plan

Inconnue

FC Moy/Max

-/-

 

Moyenne

21.33 km/h

Commentaire publique

-circuit sous Openrunner N° 2531018
* *Nouvelles petites routes :
-Deyras Colombier (raidar)
-Col de la Croix Col St Genest
-Col St Genest - St Barthélémy Grozon
-St Barthélémy - Col de Montreynaud
~~~~~~~~
*Froid pas de pluie
*croisé 1 vélo
~~~~~~~~
Quintenas 28'/13.5 *St Jeure 48'/20.5 *Lamastre 3h13/68 *Nozières 4h04/76.5 *St Fé 5h08/103 *Satillieu 5h48/118

Mais ce circuit de la Tracassine je le garde dans un coin de ma tête, et une semaine après une fenêtre météo s'est ouverte.. grâce au vent du Nord, qui, de par l'orientation Est-Ouest de ce circuit ne devrait pas être gênant.

*Dimanche 2 Juin, après 1h15 de voiture, à 7h30 je me gare sur la place de l'Office du Tourismes à l'ombre du château et à 2 pas du pont sur le Rhône.


*Je pars pour 2 kms de plat vent dans le dos en croisant un vol de péniche.


*Puis tout à droite aux 5 ponts et début de montée direction St Cierge la Serre et l'Eglise de Laval


*S'il y a l'ombre d'un cycliste, il n'y a pas l'ombre d'un doute : je suis bien sur le circuit de la Tracassine !!! En route pour une bonne journée ensoleillée !!!


*Les belles courbes du plateau de Rampon


*P...urée quelle sont agréables ces belles petites routes ardéchoises !

*A St Cierge sous Serre « les gourmands disent... » qu'une bonne journée est en vue... j'allume un cierge.. sous la Serre;-)


*Route en pente douce jusqu'au Col du Tribe

*L'ancienne église au-dessus de St Cierge et la Serre Cougnol

*Ca plane pour une douzaine de rapaces ???


*Ca a l'air d'être des Vautours en quête du p'tit déj.


*Belle vue sur la vallée de l'Eyrieux

 

*Oiseau de fer et oiseau de plume.... heureusement pas à la même altitude...


*Le 1° col de la journée : LE COL DU TRIBE A 540m. ( parti à 95m.)


*descente en pente douce jusqu'au Chambon de Bavas avant de rejoindre la route Privas- Les Ollières. Pour moi direction Privas pour rejoindre le COL DU MOULIN A VENT (Altitude 592m.)

*Peut-être le Roc de Gourdon à l'horizon (1061m.)

*Violet et Jaune : un avant-goût de l'Ardéchoise


*Le prieuré de Creyseilles

*Roche volcanique et Serre de Pied de bœuf (925m.)

*COL N°3 : Col des Croix de Creyseilles (759m.)

*Une orobanche


Descente sur La Pervenche sans avoir réussi à prendre en photo le village d'Ajoux sur les hauteurs (faudra que j'aille un d'ses 4 découvrir ce village, comme le village d'Intres un peu plus loin)

*Passant, à force de passer à La Pervenche, tu y pourrais bien demeurer !!!

(belle fresque sur les toilettes publiques)

*** Pour plus d'infos des organisateurs de la rando sur l'intérieur des Toilettes, allez à la fin de récit..


*Rejoint la route de la Vallée de l'Auzène et attaque du Col de la Fayolle

(merci l'  « Ardéchoise La Chataigne » pour les indications)


*L'Auzène à La Baraque et une route qui mène à St Etienne de Serres

 


*mais pour moi c'est direction Col de la Fayolle avec St Julien en Gua en vue


*Pas mal d'affiches pour les journées du « Glaneur d'images » à La Pervenche (village ( ou hameau) bien animé tout à l'heure)


*10h.20 à l'ombre du clocher de St Julien en Gua,


*Il ne fait pas un temps de chien aujourd'hui (il fait meilleur que lors de mon passage le 20 Avril*** (pluie à St Julien, neige au Col de la Fayolle)

*** http://www.kikourou.net/entrainement/ficheseance.php?id=209439

, et on ne peut pas dire non plus qu'il n'y ait pas un chat, car croisé quelques personnes au commerce du village.


*La place des moutons à l'ombre du Col et de l'Ardéchoise

*Après quelques lacets St Julien vu d'en-haut


*encore queques pentes raides avant d'arriver au Col, au pied de la Serre de la Truche (996m.)

*La Serre de la Truche qui domine un beau vallon arboré


*La même Serre vu du Col de la Fayolle ( 2h.50' et 50 bornes !! un train de sénateur... )



*A cette croisée des chemins nouvelle découverte en direction de St Joseph des Bancs, Genestelle et Antraigues


*Nouvelle route en Jaune et Vert surplombé de Bleu


*St Joseph des Bancs .. où je n'aurai pas l'honneur de m'asseoir.


*Avant de plonger sur Antraigues un petit tour à Genestelle et son Col.

*Vue plongeante sur Antraigues. Aizac et La Tour (1062m.) sur l'autre versant


*Arrivé aux portes d'Antraigues


*Des traces du passage de l'Ultr'Ardèche d'il y a 15 jours.

http://ultrardeche.wifeo.com/


*Une cascade qui a de la gueule : La cascade de l'Espissard, dans un écrin de verdure et de basalte


*Antraigues aime et défend son école.. en bas à droite un balisage de l'Ultr'Ardèche


Après 3h30 de vélo et 67kms j'hésite à faire une pause café.. que je reporte au village d'Aizac...

*.. pas très long 3,4kms mais bien pentu (9% maxi et 6,5% de moyenne)

*A l'ombre des chataigniers je rattrape une cycliste, lanterne rouge d'un groupe de 4-5 cyclistes


*Belle reconnaissance du circuit de l'Ardéchoise que je ferai dans 2 semaines...

Quelle déco dans 15 jours ?? (village toujours bien animé et plein d'originalité!!)

*Aizac, son col … mais pas son bistrot.. je retenterai ma chance à Labastide..


*Juvinas (je suppose), son Col et La Tour en arrière-plan


*Après une route assez plate voilà Labastide.. et son bistrot ??

et bien non !! Il n'y a plus qu'à faire tirer jusqu'à Lachamp-Raphaël ;-(

*Début de montée au Col de Moucheyres..

 

*.. et au hameau de Freyssenet.. un mirage ??? Mais non, c'est bien un bistrot de pays ! Et je ne suis pas au bout de mes surprises...


Lou Tarare : « A ma gauche : Epicerie – Produits de l'Ardèche, A ma droite : Tabac et Café musical... mais comme une huitre, la perle est à l'intérieur... suivez le guide.

*Vu de la table où je me suis installé : voyage dans le temps avec l'ami Georges comme guide


*Les peintures du tenancier


*Les produits Ardéchois... dont une assiette de l'Ardéchoise 2011


=> pour en savoir plus sur ce Bistrot qui vaut le détour :

http://www.youtube.com/watch?v=GoTR8mPEMEg

http://www.geo.fr/voyages/voyages-geo/france-ardeche-authentique/lou-tarare-bistrot-de-pays

http://www.bistrotdepays.com/ods-search/etablissements_bistrots_de_pays/rec/7fe94f6c/Lou+Tarare+Labastide+sur+B%C3%A9sorgues

Un grand café, un gateau.. un bel accueil, …

*et me voilà prêt à affronter la longue montée (16kms) jusqu'à Lachamp-Raphaël par la vallée de la BEZORGUES !


*Burzet 7kms : ce sera le programme dans 15 jours.. sous le soleil exactement ??


*beau rocher surplombant la route


*En bas à gauche : 2 visages en tête à tête et en haut à droite : un lion, un indien.. (à vous de choisir) scrutant l'horizon et cette belle vallée sauvage !!!


*Route en balcon avec un résineux accroché à nul part , des terrasses, des bois et le Sommet de la Sapède 


*MAGNIFIQUE Beauté minérale !


*Belle cascade bien alimentée par les pluies du début d'année


*360° panoramique


*Je me jette à l'eau ???


*Freyssenet entre végétal et minéral


*Changement de décor (non pas de Vercors) avec la ferme de Barthe servie sur un plateau  de verdure !!!



*pour les éoliennes le vent du Nord leur fait tourner la tête... mais pas trop gênant sur ce parcours


*Violette ..et coeur jaune


*Ronc Ranier ??


*Plateau avant Lachamp-Raphael

*Le Truc, qui n'est pas en plume.. (1401m.)


*Ca baigne pour les fleurs d'eau cette année


*Le Suc de Montivernoux et ses 3 croix à l'approche de Lachamp-Raphaël


*Fleurs jaunes qui éclatent comme une fusée d'un feu d'artifice !


*Classique mais dans un beau cadre : fleurs de pissenlit


*Lachamp-Raphael avec le Suc Sara et le Mézenc la tête dans les nuages


Après 5h30 de vélo, 95kms.. et l'arrêt à Lou Tarare je ne ferai pas d'arrêt cette fois-ci dans le plus haut village ardéchois et je tourne à droite direction le Col de Mézilhac.

*Que la montagne... est quoi au fait ?? Un indice avec Antraigues et Jean, qui a fait connaître ce village.


*La trilogie des Sucs et Monts Ardéchois : Gerbiers – Sara – Mézenc, mensurations des intéressés : 1551 / 1521 / 1753m.

*Le rocher de Raphaël (1307m.)


*Après une descente arrivé au Col de Mézilhac, à la croisée des chemins. Le jours de l'Ardéchoise je plongerai sur Antraigues et pas comme les dernières fois Lachamp et les Sucs


*mais là... je retrouve le balisage de la Tracassine


*et en plus c'est « Ouvert »


*Un cliché pour l'église de Mézilhac que je ne vois pas d'aussi près le jour de l'Ardéchoise


*et direction St Pierreville en prenant la clé des champs...


*par une route champêtre



*Avec un panorama magnifique sur le plateau de Don

*qui a un air Irlandais ou Ecossais

*Vue panoramique


*Et classique


*Au Col des Fourches pris une petite route direction St Genest Lachamp

*Les fougères se déroulent et s'étirent


*Quel pied ces petites routes désertes, aérées et aériennes

*Le temps de rentrer dans le village de St Genest... que j'en suis déjà sorti


*pour arriver au Col de la Faye (ici la route par laquelle arrive l'Ardéchoise)


*A partir du col plongé dans la vallée de la Glueyre et Albon d'Ardèche...

*...en suivant le parcours de la Chataigne de l'Ardéchoise qui ne remonte pas à Mézilhac,...


*.. mais prends une petite route dans les chataigniers pour rejoindre St Pierreville



*A l'ombre d'un chataignier, parti de cache cache entre un ane et un cheval


*La vallée de la Glueyre en Jaune et Vert...


*avec des terrasses fauchées

belle touche de jaune des genêts à balais*** sur les rochers


***-- Description ----------------------------------------------------------------------------------------------
Arbrisseau à rameaux verts de 1 à 4 m.
Feuilles inférieures à 3 folioles, les supérieures simples.
Grandes fleurs jaunes de 2 cm, très nombreuses. Ce sont "les papillons d'or" de Chateaubriand dans les Mémoires d'Outre-Tombe.
Gousse atteignant 4 cm, velue sur les bords devenant noire à maturité.

-- Cycle -----------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante vivace qui peut vivre 12 ans.
Floraison de mai à juin.

-- Habitat ---------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante très commune jusqu'à 800 m sur sols siliceux dans les terrains incultes, les zones déboisées parfois en compagnie de la bruyère. Rare dans le midi

-- Médecine -----------------------------------------------------------------------------------------------
L'infusion de la fleur a une action diurétique très puissante. Des travaux modernes montrent qu'il triple l'élimination rénale.Elle a aussi une action tonique du coeur.
Antivenin : les recherches ont eu pour point de départ l'observation des bergers d'Auvergne qui avaient remarqué que les moutons ayant brouté des genêts résistaient aux morsures de vipère. La sparteine, extraite du genêt, rend inoffensif le venin de vipère et de cobra.

Toxicité : Toxique à forte dose.

Anecdotes

Le nom évoque l'usage qu'on en faisait autrefois (scopa en latin = balai) Les Plantagenêt tirent leur nom de la présence d'un rameau de Genêt sur leurs armoiries (planta genista)



-- Culinaire -----------------------------------------------------------------------------------------------
Les bourgeons confits dans du vinaigre et du sel aiguisent l'appétit, on les appelle câpres allemands. Les fleurs décorent et relèvent les salades. http://www.fleurs-des-champs.com/fiche_cytisus_scoparius.html

* Arrivé à St Pierreville par le haut du village et l'école publique


*L'église … et une petite balise de l'Ultr'Ardèche


C'est bien de traverser de superbes paysages, MAIS C'EST BIEN AUSSI D'APPRECIER DE TRAVERSER DES ZONES RURALES QUI VIVENT, comme l'exemple de St Pierreville et d'ARDELAINE, grâce à quelques passionnés motivés qui ont replongé dans l'histoire pour faire renaitre de ses cendres toute la filière de l'exploitation de la laine !!!



*Et cerise sur l'agneau il ya a aussi musée, café, boutique, restaurant.. ca pourrait faire l'occasion d'une visite familiale.


*Les batiments rénovés


http://www.youtube.com/watch?v=H8eeQejopeM

Nous sommes à St Pierreville, petit village ardéchois, situé à 500m d’altitude, entre la montagne ardéchoise et  la vallée du Rhône.  Notre région appelée « Les Boutières » est formée de nombreuses vallées qui s’articulent autour de la rivière de l’Eyrieux. Ses paysages de pentes ont été façonnés par l’homme en milliers de terrasses car longtemps ce pays a vécu en autarcie. Le châtaignier y domine aux côtés de l’élevage de moutons et de la production de petits fruits.

Extrait du site Ardelaine.. et pour en savoir +++ : http://www.ardelaine.fr/lieu.html

Bienvenue au Pays de la Laine !

Nous tondons, cardons, filons, tricotons la laine locale pour en faire des vêtements, matelas, couettes, oreillers... Nos procédés de fabrication sont respectueux de l´environnement.
Notre entreprise est une
coopérative de développement local qui s’inscrit  dans une économie solidaire.
Vous saurez tout sur la laine, ses qualités inégalées et son histoire au fil
des visites et des ateliers. Vous pourrez faire une pause découverte dans notre café-librairie et déguster les saveurs locales dans le restaurant "La cerise sur l´agneau".

On y trouvait autrefois de nombreuses fermes et des multitudes de moulins à farine profitant du moindre ruisseau pour actionner leurs roues hydrauliques. Depuis le XVème siècle notre site était un moulin qui procurait farines et huile de noix aux habitants du village. En 1846, le meunier a construit un nouveau bâtiment pour abriter une filature de laines attenante à son moulin. Il installera une deuxième roue à augets pour faire tourner les machines. Pendant un siècle, les habitants du territoire apportaient là leur grain à moudre et leur laine à filer.

  Après la guerre de 40 la vie a changé ; le développement de l’industrie et des fibres synthétiques a eu raison de cette petite filature locale. Son activité s’est arrêtée dans les années 60. Lorsque les fondateurs d’Ardelaine l’ont découverte en 1975, le toit venait de s’effondrer mais les machines étaient encore là.

Depuis 30 ans, la filature de Puausson (nom du quartier) a repris vie : les locaux ont été rénovés et de nouveaux bâtiments ont été construits pour abriter les ateliers et le musée d’Ardelaine.  Récement, en 2010, un café-librairie et un restaurant ont été construits pour améliorer l'accueil sur le site. La filature de laines a retrouvé sa pertinence dans un monde où l’on se préoccupe à nouveau de valoriser les ressources locales, maintenir les savoir-faire peu générateurs de déchets et peu consommateurs d’énergie et où vivre et travailler à la campagne permettent une qualité de vie appréciable.

*Un dernier regard sur St Pierreville et la vallée de la Glueyre

3-4kms de montée pour arriver au Col de Tauzuc, et bye bye l'Ardéchoise qui file vers St Etienne de Serres et la vallée de l'Auzène et St Julien en Gua


*Ca donne envie de faire une pause et d'y passer une semaine...

*La route suit en pente douce la vallée de l'Orsanne avec la route qui à un endroit passe sous elle même.. pas fréquent !

*..et arrive à St Sauveur de Montagut dans la vallée de l'Eyrieux


-Après 7h22' de vélo et 140kms j'attaque la dernière ligne droite …

*et pas la partie la plus intéressante... sauf cette belle allée de platanes ,

*Et la traversée de l'Eyrieux


Je pensais que ces 25 derniers kms ne seraient qu'en descente, mais il restait encore quelques côtes … et même des gendarmes avec des jumelles radar.. heureusement j'avais levé pied et je roulais à moins de 50 kms/h.;-))

*Dommage que le projet de piste cyclable utilisant l'ancienne voie ferrée a du mal à voir le jour (info du club de La Voulte par @), car en semaine cette route doit être très dangereuse avec le passage des camions.

 

*Dernier km sans flamme rouge, mais avec le vent dans le dos voilà le château*** et l'église de La Voulte

***Dominée par son château, la vieille ville épouse le rocher par les calades et les ruelles empierrées. Neuf cents ans nous contemplent, neuf cents ans d’histoire imprégnée, gravée sur le rocher. La demeure des Ventadour, reste là, belle et fière dans ses ruines de pierres. Gardienne de la cité, sa noble prestance est chère aux cœurs des Voultains. Son histoire s’est construite autour des familles De Clérieu et de Fay, des Bermond D’Anduze, des Levis de Ventadour.

Source et pour plus d'infos : http://www.lavoulte.com/chateau.html

 

*Une surprise m'attend à l'arrivée : une manifestation musicale et cycliste devant l' Office de Tourisme

*Arrivé au rythme brésilien


*J'ai pu découvrir et photographier tout sorte de monture, du vélo éliptique (comment ca marche??)


*au monocycle avec 2 petites roulettes


*en passant avec ces nouveaux engins électriques que l'on voit de plus en plus.


*un tandem à 4 roues et des vélos « classiques »


*Le petit chien n'a pas l'air d'accord pour partir en balade avec son maitre perché sur ce drôle d'engin …


*vélo couché version tricycle


*Tandem moitié classique, moitié couché


*Equilibre instable sur ce monocycle

 

Et voilà, j'espère que vous aurez apprécié ce billet, reportage sur cette belle randonnée...

et que ca vous donne envie de sillonner ces belles petites routes ardéchoises,

d'inscrire la Tracassine à votre programme 2014! (il paraît que les ravitaillements valent le détour!!!)

 

Et maintenant place à l'Ardéchoise à retrouver lors d'un prochain récit sur Kikourou !!

La Tracassine - 165kms par PhilKiKou

Date

2/6/2013

Type de séance

Continu

Distance

164.8 kms

Lieu

La Voulte

Difficulté

Moyenne

Dénivelé

2828 m D+ / 2828 m D-

Sport

Cyclisme

Intensité

Inconnue

Durée

08h14'00''

 

Phase du plan

Inconnue

FC Moy/Max

-/-

 

Moyenne

20.01 km/h

Commentaire publique

*Fait une semaine après la randonnée organisée par le club de La Voulte (mauvais temps, neige à Lachamp Raphael)
=> Circuit sur Openrunner N° 2559687
* St Cierge la Serre - St Julien en Gua -COL de la Fayolle 2h50/50kms- Antraigues 3h30/67kms - La Bastide sur Besorgues - Lachamp Raphael 5h30/95kms - Mézilhac - St Pierreville - St Sauveur de Montagut 7h22 / 140kms
* +1h40 de pause photos et casse croute
* beau mais vent du Nord
*CIRCUIT TIP TOP avec vent du NORD pas gênant
*de belles petites routes tranquilles .. MA-GNI-FI-QUE !!!
*croisé plusieurs fois le parcours de l'Ultra Ardèche

Et comme promis en début de récit la réponse tant attendu et très intéressante des organisateurs de cette randonnée  :

l'origine du nom : depuis 1974, le club organise une randonnée vers le Mont Gerbier de Joncs : à cette époque, ceux qui roulaient déjà s'en souviennent, les randonnées cyclos rivalisaient de difficultés: c'était la grande époque des Flèches, Diagonales et autres rallyes où les kms s'emplilaient sans retenue.
Donc les premières randonnées de La Voulte vers le Gerbier comptaient pas loin de 300km en ratissant tous les cols et tous les coups de culs du coin : et il y en a! le but était de "crever" les cyclos pour que très peu arrivent au bout : idiot mais c'était ça à l'époque....
le nom de baptême illustre bien cette pseudo-philosophie : tracassin : un inquiet qui cause des tracas....


depuis, la raison et le plaisir de rouler l'ont emportés sur le stakhanovisme du siecle dernier, le nom est resté, le plaisir de recevoir et de rouler a avantageusement remplacé l’élimination programmée des cyclos!


 


 


*** Et en bonus quelques infos sur les pays traversés:


les mairies de St julien du Gua et de St Pierreville se battent pour la vie de leur village et nous essayons d'y participer en organisant nos principaux ravitos dans ces villages en liaison avec les élus, avec des produits locaux approvisionnés sur place quand ils ne sont pas  cuisinés par les conseillers municipaux ( les confitures de St Julien...)

Nous nous battons aussi pour une Ardèche et une  rando propre avec minimisation et tri des déchets , rien sur les routes.

A noter : la déco des toilettes de La Pervenche ( St Julien du Gua) est  l'oeuvre bénévole d'un artiste local réputé : il faut entrer dans les toilettes: un tableau de Bruegel l'ancien est sur le mur, la porte des WC est peinte avec une magnifique pervenche, le miroir du lave-mains est décoré, on se croirait dans une maison: espérons que le vandalisme l'épargnera!
Si les toilettes sont fermées ( hors saison) il faut appeler la mairie de St Julien pour la clé : c'est l’Ardèche!

Pour le retour en vallée de l'Eyrieux, il y a effectivement des portions roulables entre St Sauveur et St Laurent, ce sont les voies d'accès avec la départementale qui posent problème , mais on est sur le coup.
Je n'attends pas grand chose du Conseil Général : à part proclamer que l'Ardèche est la terre du vélo et faire le beau sur les 500 premiers mètres de l'Ardéchoise, nos élus s'en foutent un peu de nos problèmes de sécurité.

 

 

 

 

 

 

Voir les 5 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 227329 visites