KikouBlog de PhilKiKou - Avril 2015
PhilKiKou

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Avril 2015

bike ride on the abbey road

Par PhilKiKou - 21-04-2015 12:19:53 - 5 commentaires

 

">

 

 

Après une 1° sortie hivernale dans la Drôme des collines (http://philkikou.kikourou.net/billet.php?idbillet=32 ) j'ai poussé le bouchon, et le vélo un pneu plus loin en allant découvrir quelques petites routes champêtres et désertes après Chambaran et Roybon en Isère pour aller découvrir les trésors de Saint Antoine l'Abbaye et de sa région !!!


 

Et comme j'ai bien aimé ce parcours je l'ai fait une fois en solo le 29 Mars http://www.kikourou.net/entrainement/ficheseance.php?id=270751 et une seconde fois avec mon collègue d'entrainement le 12 Avril http://www.kikourou.net/entrainement/ficheseance.php?id=272040 , avec une variante après Montrigaud pour passer à St Julien et sa chapelle.


 

Allez, en selle pour un parcours qui ne manque pas de piquant :

- Après avoir plongé dans la vallée du Rhône roulé en pente douce et ensoleillée dans la vallée du Bancel à l'ombre de la tour dAlbon***



 

***La Tour d'ALBON

Considéré comme le berceau du Dauphiné, nous vous invitons à découvrir l’histoire du château d’Albon et de sa construction, à travers les découvertes archéologiques à l'aide de la signalétique. Accès libre et panorama sur la Vallée du Rhône.
Site castral de la tour d’Albon en Drôme des collines sur la commune d’Albon. Bienvenue sur le site archéologique du château d’Albon ! Longtemps, la tour juchée sur sa motte de terre, fut le seul vestige visible de la puissance des comtes d’Albon. Dans les années 1990, le travail des archéologues a permis de mettre au jour un ensemble médiéval insoupçonné et exceptionnel composé d’une chapelle, d’un bâtiment palatial et de communs. En édifiant un château d’une telle importance, les comtes d’Albon asseyaient leur pouvoir sur un territoire qui allait devenir, sous leur influence, le Dauphiné. Nous vous invitons à découvrir l’histoire du château d’Albon et de sa construction, à travers les découvertes archéologiques !

 

Au pays des galets avec ses maisons typiques


Maison galets et château de Mantaille*** au pied du Col de Barbe Bleue

 

Les vestiges du château de Mantaille


*Le château de MANTAILLE

Je suis tombé par hasard sur l’histoire du chateau de Mantaille, racontee par Bernard Ballester, correspondant au dauphine. Un peu d’histoire ne faisant jamais de mal, voici son article. A propos, Bernard a ecrit un livre parlant de la vie Anneyronnaise -mention est faite a Mantaille Sportif-, il est dispo a la librairie d’Anneyron, a bon entendeur..

Le château de Mantaille était surnommé le château de Barbe Bleue. Mais pourquoi... En reprenant certains écrits du début du XXe siècle, le château de Mantaille positionné sur une motte féodale, n’était considéré que comme un rendez-vous de chasse.
 Ce séjour temporaire de plaisir, devint sous Lothaire 1er et Charles son fils, Roi de Provence, une habitation permanente.
 Auparavant s’est tenu au château de Mantaille le concile d’Epaone du 6 septembre au 15 septembre 517, dont les évêques furent présentés au roi de Bourgogne par Saint-Avit. En 862 Charles le Chauve, plus tard Roi de France, vint à Mantaille.
 Lothaire II Roi de Lorraine, pendant son séjour à Aix-la-Chapelle avait remarqué une jeune personne élevée a la cour de sa mère, Ermenangarde nommée Valtrade. D’une grande beauté, Lothaire voulut l’épouser, mais Charles le chauve, son oncle, s’y opposa et le fit marier à Tietberge.
 Accusant Tietberge d’adultère, Lothaire fit annuler le mariage par devant les archevêques assemblés à Metz. Et s’unissant enfin à Valtrade, il vint résider à Mantaille avec elle durant 3 ans
 Entre conte de fée et histoire vraie

 Mais le pape Nicolas 1er cassa la sentence et Lothaire dû reprendre Tietberge comme épouse ! Il la traita si mal que l’infortunée reine demanda à s’en séparer, Le Pape refusa encore. La conduite irrégulière de Lothaire et de Valtrade devait amener au château de Mantaille une réputation de licence et de débauche, qui perpétuée par le souvenir de la tradition a fait de ce château un repaire de crimes. Confondant l’histoire véridique avec les contes de Perrault, le château de Mantaille fut ainsi appelé le château de Barbe Bleue.
 Il eut son heure de gloire en 879 lors de l’assemblée qui couronna Boson, beau-frère de Charles le Chauve, roi de bourgogne et de Provence.
 Le château fut incendié en 1 404 par les Sires de Torchefelon en conflit Thibaud de Rougemont Archevêque de Vienne.

Bernard BALLESTER Paru dans l’édition 07A du 10/07/2009 (d772e48e-6cc3-11de-a4f7-e60c3e110122)

source : http://mantaillesportif.com/spip.php?page=article&id_article=186

 

Mantaille encore ou déjà à l'heure de l'Ardéchoise Verte

 

Bye bye l'Ardéchoise, direction Chambaran et Roybon

 

Rejoint les crêtes entre Valloire et Galaure au-dessus d'Hauterives



 

Croisé le Rallye d'Anneyron sur les crêtes entre Valloire et Galaure

 

Entre Vert et Terre un arbre majestueux et solitaire


 

Château de Montgalix

 

United of colors by horses...

 

Une haie d'honneur version Grand-Serre...



 

et la halle médiévale*** au coeur du village

 

***Le Grand Serre

La halle médiévale seul édifice de ce type dans la Drôme, la halle a été au cours des siècles le véritable centre nerveux du village, concentrant diverses fonctions : de commerce, justice, administration, fête...Bâtie en chêne, elle est sans doute aussi vieille que le village, elle est évoquée dès 1371.

http://www.legrandserre.fr/spip.php?article29

 

façade de la Mairie bien colorée

 

Quand je vous disais que cétait le paradis des cyclistes...

 

...et sain d'esprit

 

toujours magique de regarder les nuages avec un peu d'imagination. Pour moi un oiseau en vol

 

Chapelle en galets après le Grand Serre


 

bien alignés les galets une maille à l'endroit une maille à l'envers

 

Le tir sur les vélos est autorisé.. ou pas ?

 

Il est l'heure de sortir du camp militaire de Chambaran et de ses belles routes tranquilles

 

Hommage aux résistants de Chambaran***

 

*** Les résistants du Maquis de Chambaran

Gaston Valois, maire de Tullins en 1940, refuse de parler au gouvernement de Vichy .Il entre en résistance et se fait arrêter .Il se suicide pour ne pas parler.

Comme dans toute la France, la Résistance commença dès 1940 en Isère alors que le département était encore en zone dite <<libre >>.

Les maquisards avaient différentes armes, celles qui étaient parachutées par les alliés et celles qu ‘ils dérobaient aux Allemands. Les parachutages avaient lieu de nuit. Il fallait faire attention, de ne pas prendre un contenair sur la tête.

En août1944, après la libération de Grenoble le bataillon de Chambaran reçoit l’ordre de marcher sur Lyon où il sera décoré de la croix de guerre. Le 18 juin 1945, 5ième anniversaire de « L’appel du 18 juin 40 » Les résistants du Maquis de Chambaran défilent pour fêter la victoire sur les Champs-Élysées.

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=6&ved=0CD8QFjAF&url=http%3A%2F%2Fwww.ac-grenoble.fr%2Fien.bv%2FIMG%2Fdoc_expo_maquis.doc&ei=jvIzVZT3CuWhyAP0sYHwDw&usg=AFQjCNE3FCMWXC9trIxYRNrHfxP9caoxmA&sig2=rtUJ-apPQoaMgFYA2trumw

 

Deux panneaux relatant deux pages dhistoire de Chambaran***

 

 

***Le Commandant MARIOTTE qui commandait les Chambaran deviendra l'adjoint du chef de Bataillon, le Colonel BUTTIN. Les recrues seront groupées à la 3e Compagnie où leur instruction militaire sera autant que possible, poursuivie, avant de les engager.

http://www.1dfl.fr/decouvrez-ses-unites/bataillon-de-marche-n-4/

 





***La Voie du Tram, de Viriville à Saint Antoine l’Abbaye, Via Roybon et Dionay en vélo tout terrain.

Quand on traverse villages, bois et campagnes sur le plateau de Chambaran, le visiteur de passage s’étonne des noms de lieux.

Voie du Tram

Café des Tramways

Place de la Gare

Impasse du Tunnel

Il a beau s’asseoir sur un banc et attendre : il ne verra pas le train passé....
Ni l'entendre siffler comme dans cette vieille chanson des années 60.


C’est pourtant un joli circuit de 20 kilomètres en vélo (aller-retour il faut compter 40 km. pour le trajet complet et 400 à 500 m. de dénivelée) qu’il est possible de faire de Viriville à Saint Antoine l’Abbaye.

Les cartes IGN 25 000 Beaurepaire 3134 O ainsi que St Etienne de St Geoirs 3134 E vous seront utiles, car ce que nous appelons « La Voie du Tram » prend parfois les chemins de traverse et sort des routes goudronnées.

Histoire.

Pendant toute la deuxième moitié du XIX ème siècle, un réseau de voies ferrées va désenclaver la campagne française, et les Chambarans attendront 1897 pour voir cette ligne relier Saint Marcellin à Lyon.

Une autre voie dite « Etroite » relie vers Grand-Serre le Pichat à Saint Vallier dans la vallée du Rhône, mais la jonction ne sera jamais faite.

Voie étroite, car au lieu des 1.435 m. de largeur du réseau national l’écartement entre les rails est souvent de 60 cm. (parfois jusqu’à 1 mètre).

Après avoir été T.D.I. la société s’appelle T.O.D. Tramways de l’Ouest du Dauphiné

Ce Tramway baptisé « Le Tacot » par les autochtones a circulé de 1897 à 1937.

Lors de la création du camp de Chambaran, une gare permettait l’acheminement des troupes et du matériel.

Durée du trajet.



C’était une aventure que d’aller à Lyon

Saint-Marcellin –Lyon 8h 40 mn. de trajet avec changement de train à La côte Saint André et 45 mn. d’attente.33 mn. d’attente à Roybon.

Dans l’autre sens il ne faut pas moins de 12 h 18 mn.

La locomotive à vapeur est une Pinguély 030 T n° 31 sauvée de la casse et encore en service sur la ligne touristique de Tournon à Lamastre des « Chemins de fer du Vivarais. »

L’arrivée de l’automobile ainsi que la manutention nécessaire pour les transbordements ont signé l’arrêt de mort de ces lignes à voie étroite.

L’intérêt pour le vélo, c’est que ce circuit épouse les courbes de niveau et permet de faire de « douces montées ». A tel point que du temps du « Tacot », les gens en retard à la gare peuvent le rattraper dans les montées ou changer de wagon un peu plus loin.

 

http://le-blog-de-pierre-fassbind.over-blog.com/article-la-voie-du-tram-de-viriville-a-saint-antoine-l-abbaye-via-roybon-et-dionay-en-velo-40607922.html

 

 

 

Arrivé aérienne pour attérir à Roybon

 

Tiens j'ai traversé l'Atlantique Lady Liberty est en vue ! ***

 

***Statue de la Liberté et Monument St Romme à ROYBON

http://tourisme-bievrevalloire.com/noesit/!/fiche/statue-de-la-liberte-et-monument-st-romme-79621

Le monument Henri Saint Romme est surmonté de la "Statue de la Liberté" de Frédéric-Auguste Bartholdi, (don du célèbre sculpteur à son ami Mathias St Romme, fils d'Henri). C'est le modèle réduit de sa grande soeur "Miss Liberty", symbole des Etats-Unis.

Il en existe encore quelques exemplaires en France, à Paris, Poitiers, Saint-Cyr-Sur-Mer, Saint Etienne, Cambrin, Sermoutiers, Barentin, Châteauneuf-la-Forêt, Cleguerec et Lunel.

Dédié au républicain Henri-François Saint-Romme (1797-1862), le monument St Romme fut érigé en 1904 à la suite d'une souscription. Le piédestal en pierre de l'Echaillon est de Georges Biron. A l'avant, un bas relief en bronze réalisé par le sculpteur dauphinois Auguste Davin représente Saint-Romme. Offerte par Mathias Saint-Romme (fils d'Henri), la statue de la Liberté, qui surmonte le tout, lui avait été donnée par le célèbre sculpteur Auguste Bartholdi.

 

Tout est dit sur ce panneau

 

Le clocher de Roybon caché au fond d'une ruelle

 

Au-dessus de la route menant à Chevrières je compte les moutons en pédalant

 

...et aussi les agneaux

 

Chevrières au pied du Vercors avec de gauche à droite le Puy de la Gagère, le Roc Toulau et le Pré de 5 sous

 

et encore plus à l'Est le Grand Veymont et la barrière Est du Vercors

 

Grand Veymont et Rochers de Presles avec 2 nuages curieux en forme de sourcils

 

La chapelle du Gollard...

 

...et la maison forte datant du XII° siècle

 

Arrivé à Chevrières après une belle descente

 

église et centre de Chevrières

 

Un petit crochet par Bessins...

 

avec le Vercors en fond d'écran...de paysage plutôt

 

Pas encore plein les jambes, mais plein les yeux ça c'est sûr !!!

 

Bleu, blanc, jaunes et verts de belles couleurs printanières

 

La randonnée de Tullins file sur Dionay et nous route de St Jean pour rejoindre St Antoine

 

La chapelle St Jean du Fromental

 

Une pause s'impose dans ce lieu calme...

 

..et chargé d'histoire

 

 

il y a même un sentier de St Jacques qui passe par St Jean et St Antoine je ne sais plus vers quels saints pédaler

 

...Tous les chemins mènent à St Antoine l'Abbaye

 

passage sous le porche pour aller boire un café aux portes de l'Abbaye***

 

Belle vue d'ensemble de l'abbaye en grimpant par la route en face du village

 

***Eglise abbatiale de Saint-Antoine

http://www.isere-tourisme.com/patrimoine-culturel/eglise-abbatiale-de-saint-antoine

Construite du XIIème au XVème siècle, l'abbatiale fut érigée sous l'impulsion des Antonins, un ordre hospitalier de moines médecins qui rayonna sur toute l'Europe pendant le Moyen Age, autour des reliques d'Antoine l'Egyptien.

Elle accueillit des pélerins, venus de tous les pays pour se recueillir auprès des reliques de saint Antoine l'Egyptien, et bénéficier de son miraculeux pouvoir de guérison. Grâce à Prosper Mérimée, l'abbatiale est classée Monument historique depuis 1840. A la beauté architecturale s'ajoute la richesse de la décoration intérieure avec des peintures murales, des tapisseries d'Aubusson, des somptueuses boiseries, des reliquaires d'une grande finesse. Un orgue du XVIIème siècle, comprenant 44 jeux, se dresse face à la nef. A voir également le Trésor de l'abbaye.

 

Le massif de la Chartreuse

 

Le Col de la Madeleine c'est la petite Madeleine, rien à voir avec la Madeleine non pas de Proust mais des Alpes

 

Après le col lors de ma 1° sortie j'ai voulu passer malgré la route barrée

 

Résultat des courses marché 100m , de la boue jusqu'aux roues, 15'de nettoyage sur place, une heure à la maison :-(

 

15 jours après déroulé beau tapis de bitume ! Pas un tapis rouge, mais çà roule pour nous !

 

A l'Est le Grand Veymont encore enneigé

 

Le Pré de 5 Sous, A l'Ouest La Montagne de Musan, Rochers des 2 Soeurs, Pierre Chauve

 

Retrouvé la rando de Tullins sur la petite route de la Bourjonnière (la bien nommée au Printemps)

 

Pour la rando de Tullins c'est à droite direction Roybon...

 

. pour nous à gauche direction.....

 

...Montrigaud : c'est tout droit, vous ne pouvez pas vous tromper !

 

Même paysage sans.... et avec un cycliste

 

Champ de noyers avec un tapis de pissenlits

 

Dans la catégorie « arbre majestueux » voici le cèdre

 

Un essaim de fleurs

 

Montrigaud c'est tout droit, mais pas tout plat

 

Dans la catégorie arbre majestueux, mais au passé, version squelettique

 

Eglise St Julien*** (si vous voulez prendre un raidar passé au pied de l'église)

 

***Eglise de Saint-Julien

L’église est agrandie en 1842. La paroisse crée en 1844 est à cheval sur trois communes : Le Grand Serre, Saint Christophe et le Laris et Montrigaud .

Aujourd’hui l’église au clocher-mur avec un toit inhabituel, sert encore pour différentes cérémonies.

Le porche en molasse datée de 1843 est orné de deux à plats naïfs représentant le vase sacré .

A l’intérieur deux tableaux et différents ornements sont classés et restaurés.

http://lartetlamatiere.pagesperso-orange.fr/st-julien.html

 

 

une portée de chatons mais de quel arbre ?

 

femelle faisan

 

Qui dit Hauterives pense forcément au Palais Idéal de son facteur Cheval !***

Le monument est couvert d'animaux tous plus extraordinaires les uns que les autres. Ici, cochons côtoient mouettes et serpents

 

Témoignage de la recherche spirituelle, la grotte de la Vierge. Sur lescalier, la mention Défense de rien toucher invite le visiteur à palper les murailles pour mieux s'approprier les lieux

 

Vous avez peut être deviné la photo nest pas de moi

 

*Le Palais idéal du Facteur CHEVAL à Hauterives

http://www.facteurcheval.com/histoire/ferdinand-cheval.html

Avril 1879. Ferdinand Cheval, facteur rural âgé alors de 43 ans, butte sur une pierre si bizarre lors de sa tournée qu’elle réveille un rêve. Véritable autodidacte, il va consacrer 33 ans de sa vie à bâtir seul, un palais de rêve dans son potager, inspiré par la nature, les cartes postales et les premiers magazines illustrés qu’il distribue.

Parcourant chaque jour une trentaine de kilomètres pour ses tournées en pleine campagne, il va ramasser des pierres, aidé de sa fidèle brouette. En solitaire, incompris, il inscrit sur son monument "travail d’un seul homme". Son palais de rêve est achevé en 1912.

Au coeur d’un jardin luxuriant, il imagine un palais inhabitable, peuplé d’un incroyable bestiaire - pieuvre, biche, caiman, éléphant, pélican, ours, oiseaux… Mais aussi des géants, des fées, des personnages mythologiques ou encore des cascades, des architectures de tous les continents. Une oeuvre architecturale aussi inclassable qu’universelle.

Unique au monde, le Palais Idéal a inspiré les artistes durant plus d’un siècle. Indépendant de tout courant artistique, construit sans aucune règle d’architecture, le Palais idéal a fait l’admiration des surréalistes, a été reconnu comme une oeuvre d’art brut. Il a été classé en 1969 Monument Historique par André Malraux, alors Ministre de la Culture, au titre de l’art naïf.

*Ferdinand Cheval dit le Facteur Cheval (1836 / 1924)

Ferdinand Cheval est né à Charmes, un petit village proche d’Hauterives en 1836. Il appartenait à une famille paysanne assez pauvre et se mis très tôt à travailler avec son père. Sa fréquentation de l’école fut donc très limitée. Devenu apprenti boulanger, il s’exila quelques années loin de sa famille pour trouver du travail, avant de revenir dans son village, où il deviendra facteur rural.

Son époque, le XIXe siècle est une époque de grande misère, où la famine et la maladie font des ravages. C’est aussi l’époque des grandes révolutions dans de nombreux domaines :  fin de la monarchie et prémices de la république, progrès des sciences, de la médecine, découvertes de Freud sur l’inconscient et les rêves, révolution industrielle, arrivée du chemin de fer, colonisations par la France des terres d’Afrique et d’Asie, naissance de l’école publique et laïque, présentation des premières expositions universelles…

Une époque foisonnante racontée et illustrée dans les gazettes très lues à l’époque comme le Magasin Pittoresque ou La revue illustrée (des gazettes distribuées par tout facteur rural), à laquelle s’ajoute la naissance de la photographie et l’apparition des premières cartes postales. Ces supports d’information vont  ouvrir le monde rural vers la ville, les autres régions et même la planète. Ils vont nourrir de façon extraordinaire l’imaginaire du Facteur Cheval.

http://www.linternaute.com/sortir/sorties/architecture/palais-ideal/diaporama/9.shtml



L'église d'Hauterives moins connu et moins original que son palais

 

Colza, Tour de Ratières et Vercors enneigé

 

La montagne du Chatelet cerné par Andance, St Désirat et St Etienne de Valoux

 

Eoliennes sur les crêtes drômoises et sous les nuages par vent du Nord...

 

..et sous le soleil par vent du Sud

 

Voltige aérienne au gré des thermique pour cette bande de milans

 


Sur le pont d'Andance on y pédale pour revenir en Ardèche...

 

.et prendre la vallée du Torrenson à St Etienne de Valoux....

 

...avec ses bordures de primevères

 

Euphorbe réveil-matin***, même l'après-midi

 

***Euphorbe réveil-matin (Euphorbia helioscopa) Euphorbiacées
Herbe aux verrues
Très répandue dans toute la France, cultures, jardins, friches. Plante toxique, sa tige contient un suc laiteux corrosif dont on se servait pour supprimer les verrues.
Helioscopa "qui regarde le soleil", dérivé du grec, fait allusion à l'ombelle qui se déploie tôt le matin, face au soleil, d'où, aussi, le nom vernaculaire de réveil-matin.

Plante annuelle vert jaunâtre fleurissant toute l'année

Même les glands se déchainent au printemps

 

Beau chateau de Thorrenc bien conservé...

 

.et le viaduc de l'ancienne voie ferrée Peyraud-Annonay-Firminy dominant le village



pervenche

 

retour dans la vallée du rhône par la vallée de la Cance pour une fois en descente

 

ce qui m'a permis de croiser la route d'une cinquantaine de cyclistes de Cash Handisport et de connaître cette association et ses projets



http://www.vanosc.fr/RAID-St-NAZAIRE-VANOSC.html

Voir les 5 commentaires

En Avril c'est le printemps qui se profile !!!

Par PhilKiKou - 12-04-2015 18:50:55 - 4 commentaires

-1° week-end de l'année

avec un temps printanier !!

Il ne faut pas hésiter

et en profiter !

petit rando fleurie,

en voici un raccourci :

 

-Cerisiers en fleurs voilà le printemps !

 

-Une fourmi qui « butine » les fleurs de cerisier

 

-les premiers coquelicots

"Le soleil, gentiment,
Faisait vivre une fleur :
Comme un p'tit coqu'licot, mon âme !
Comme un p'tit coqu'licot." ... de Mouloudji

 

-Violettes et Ficaires

 

-Héron survolant un champ de colza


  • Fougère qui déroule et s'étire au printemps

 

-Ruisseau des Aygas petit mais magnifique

 







-On se paye une tranche de chataignier

 

-Thorrenc et la route pris hier à la fin de ma sortie vélo

 

  • chateau en bon état mais qui ne se visite pas***

Le gros des bâtiments, tout au moins le donjon carré, parait avoir été construit par le Cardinal de Colombier vers 1360. Des bâtiments plus modestes, de style Renaissance, lui furent adossés. Ils étaient desservis par un escalier en spirale. La tour sud-est, aux meurtrières horizontales, est du XVe siècle. On ne peut rien imaginer de plus pittoresque que la gorge sauvage où se dresse le vieux castel, avec son cortège de bois, de torrent, de vent et de solitude. Il semble que l’on y respire toute la poésie du Moyen Age.

( http://www.thorrenc.fr/Histoire-et-patrimoine.html )

 

  • Bouquet final de pissenlit

 

  • fleur de trèfle qui tombe à pic pour ne pas se retrouver sur le carreau : ca me fend le cœur

 

 

  • Avenue de pissenlits bordée de cerisiers

 

-Saxifrage

 

  • parcours : boucles 1 et 2 aujourd'hui


Voir les 4 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.18 - 239331 visites