KikouBlog de PhilKiKou - Octobre 2014
PhilKiKou

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Octobre 2014

Belle balade ardéchoise et cycliste aux couleurs automnales

Par PhilKiKou - 19-10-2014 16:14:10 - 10 commentaires

 

Peu de mots et beaucoup de photos pour ce petit récit d'une magnifique balade ardéchoise

 

Roiffieux- St Alban- Satillieu- Lalouvesc- St Félicien- COL du Perrier- Empurany- CROIX de Junique- Nozières- La Batie- St Pierre/Doux- COL des Baraques- St Julien V- Le Monestier- Villevocance- Annonay par PhilKiKou

Date

17/10/2014

 

 

Distance

146 kms

Lieu

Davézieux

 

 

Dénivelé

2944 m D+ / 2944 m D-

Sport

Cyclisme

 

 

Durée

07h35'40''

 

 

 

 

 

 

Moyenne

19.22 km/h

Commentaire public

*Openrunner 4174447
*Super temps, super balade
*50' pause café (Empurany), photos, paysage automne
*Faisan, perdrix, corneille, pic vert, rapace, geai, merle, pie
*croisé 4 cyclistes

*Satillieu 1h05'30/22 *Lalouvesc 2h03/33,3 *Nozières 4h08/74,5 *Col des Baraques 6h02/108 kms

*début du feu d'artifice automnale !! Pas encore le bouquet final, mais c'est parti !

 

*Pris plein de petites routes pour éviter la circulation du vendredi matin. Passé par Roiffieux et, avant de descendre sur St Alban d'Ay, belle vue sur les 3 Becs.

 

*St Alban d'Ay

 

*Après Satilleu la montée classique à Lalouvesc tout là-haut

 

*Les hêtres commencent à prendre de belles couleurs..

 

*Plongée sur St Félicien puis remonté au col du Perrier, avec vue sur St Félicien avec le Chatelard à l'horizon.


*A ma gauche St Fé, à ma droite St Victor, et à l'arrière-plan Le Chatelard et Chantelermuse à plus de 800m.

 

*Qu'elle est belle cette montée au Col du Perrier !!!

 

*Empurany

 

*Nozières tout là-haut

 


*Vue de la Croix de Junique (843m.)

 

*Et de Pailharès du Col de Fontfreyde et la Serre de Sardier à l'ombre des nuages.

 

*un chemin dans le champ partant vers l'infini... ???

 

*une photo qui doit rappeler quelques souvenirs aux coureurs du Trail l'Ardéchois de Désaignes... Tout là-haut le château en ruines … qu'il faut atteindre en s'accrochant aux genêts ?? Et oui c'est le château de Rochebloine !!!

 

*Labatie d'Andaure..

 

*...même village avant de traverser le Doux

 

*Molières perché là-haut...

 

*...et qu'on peut atteindre par le Pont de Clara (ancien final de l'Ardéchoise avec un passage à 15% après le pont .


*La Chapelle sous Rochepaule

 

*belle fusée de feu d'artifices aux couleurs automnales de ce bouleau

 

*St Pierre sur Doux en finissant de sortir de la vallée du Doux

 

*un village bien désert...

 

*Le chirat de Chante-Graille entouré du Grand Felletin (1387m.) et du Suc des Morts (1268m.)

 

*Le même chirat vu dans la descente dans la vallée de la Cance

 

*En prenant le circuit le l'Ardéchoise-Ardèche Verte à l'envers je prends la petite route menant au Monestier.. avec une vue sur St Julien-Vocance

 

*Surement un jeune faisan après avoir vu toute sa famille et un autre faisan s'envoler un peu plus loin

 

*Elle est belle cette route qui s'élève au-dessus de la vallée de la Cance...

 

*Après les pluie diluvienne du début de semaine les rivières ont regagné leur lit, mais les ruisseaux ont encore un bon débit.

 

*Le Chirat Blanc (1146m.)

 

*un chêne orange

 

*vert, jaune, orange... une haie de belles couleurs..

 

*Chirat blanc et Suc des Vents avec des peupliers tout jaunes sur fond de résineux dans la vallée du Cansonnet.

 

*Le Monestier*** au soleil, pas loin du côté obscur.

 

*Le Monestier : son église,...

 

*...Sa fontaine, sa cabine téléphonique en bois, sa statue de Jeanne d'Arc

 

*Sa jolie boîte aux lettres...

 

***ce vieux village offre sa silhouette en belvédère sur la vallée de la Vocance dans un cadre de nature préservée. D'origine monastique, il a conservé les vestiges du vieux château flanqué d'une tour ronde. Le bâti traditionnel marqué par l'utilisation de pierre locale est encore très présent et rappelle un savoir faire ancestral.
http://www.monestier-ardeche.fr

 

*Le village en ombre chinoise

 

*Vanosc entre ombre et lumière


.... et en bonus 2 photos de la balade du dimanche matin du côté du Fayet au pied du Pilat..


*L'avenir : une impasse ou une fuite en avant ??...

Ou les deux ? (une fuite en avant dans une impasse... ;-) )




 

Voir les 10 commentaires

Ma vie avec Mozart : un mélange des genres réussi

Par PhilKiKou - 05-10-2014 11:46:21 - 3 commentaires

Ma vie avec Mozart Eric-Emmanuel Schmitt


Tiré du roman, j'ai assisté à un mélange théâtre, opéra, musique classique .. avec comme fil conducteur l'influence de  WAM sur la vie de EES (en clair : Wolfgang Amadéus Mozart et Eric-Emmanuel Schmitt )

     Une analyse qans concession et réussi grâce aux interprêtes de qualité... J'aime bien aussi l'ouverture d'esprit de  Philippe Fournier, chef d'orchestre et créateur de l'Orchestre Symphonique Lyonnais ,

à l'image d'un autre spectacle avec Marc Jolivet " Comic Symphonic"

 http://www.marcjolivet.fr/new/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=37&Itemid=59

 

 

 

L’écrivain revient en France, à la salle Gaveau, avec l’interprétation scénique et musicale de son roman autobiographique Ma vie avec Mozart.

Une rencontre coup de foudre
Un adolescent tourmenté assiste par hasard à une répétition des « Noces de Figaro ». Par la voix de la comtesse, Mozart lui sauve la vie. On ne quitte pas un monde si plein de richesses et de beauté. L'écrivain Eric-Emmanuel Schmitt et le compositeur de génie ne se quitteront plus. A dix-huit ans, comment ne pas se reconnaître dans les émois amoureux et les désirs de Chérubin, plus tard dans l'avidité sensuelle de Don Juan ? Une relation intime s'installe. Le musicien devient à la fois l'enchanteur et le directeur de conscience qui révèle la poésie des choses, apprend la douleur et la tendresse.

Une redécouverte du compositeur
Le texte, Ma vie avec Mozart, est sorti juste avant l’année anniversaire du compositeur dans neuf pays en même temps. Par sa façon nouvelle de lier la musique (un cd) et le texte, il a rencontré un grand succès, non seulement en France mais dans des pays aussi exigeants et musiciens que l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie, la Pologne et le Japon.

Une initiation très personnelle
Dans ce spectacle, Eric-Emmanuel Schmitt et son double jeune (Julien Alluguette) adressent à Mozart leurs pensées, leurs secrets et, avec la musique, il leur répond. Un programme qui permet d’entendre, dans un contexte qui ouvre les oreilles et les esprits, de grandes pages, connues ou moins connues, de son oeuvre, interpretées avec brio par l’Orchestre Symphonique Confluences avec à sa direction Philippe Fournier. En même temps qu’il est une initiation à la vie, ce spectacle est une initiation à la musique de Mozart.

 

Distribution

Eric-Emmanuel Schmitt, auteur, interprète
Julien ALLUGUETTE, comédien
Perrine MADOEUF, soprano
Patrice BERGER, baryton
Orchestre symphonique Confluences
Philippe FOURNIER
, Direction musicale

 

http://www.sallegaveau.com/la-saison/526/ma-vie-avec-mozart-bis

Voir les 3 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.15 - 239323 visites