# Hashtag 2.0 ou le symbole de la démesure
PhilKiKou

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

# Hashtag 2.0 ou le symbole de la démesure

Par PhilKiKou - 14-04-2019 11:26:51 - 1 commentaire

  Retour sur un spectacle alliant physique, artistique, poésie 

">

 

L'esprit POCKEMON

Un pas vers l’Opéra National de Lyon

Partis de rien, les danseurs ont débuté les entraînements dans la rue, sur le parvis de l’Opéra. A force de persévérance et de volonté, la compagnie s’est peu à peu structurée, puis, a poussé les portes de l’Opéra National de Lyon.

L’ascension de la compagnie a fait prendre conscience au plus grand nombre de l’essor que la danse hip hop connaît depuis plusieurs années. L’expérience acquise au cours de ces dernières années, a fait des danseurs de véritables pédagogues, sollicités autant pour leurs savoirs que pour leurs techniques.

Former la génération future 

Leur volonté est maintenant de transmettre leur savoir-faire aux plus jeunes, qui constituent la future génération de danseurs. Ils souhaitent également les informés et leur faire prendre conscience de l’origine de cette discipline afin que le travail accompli par les acteurs hip hop durant toutes ces années ne reste pas vain.

La compagnie organise régulièrement des stages et ateliers d’initiation ou de perfectionnement à la danse hip hop, ouverts à tous et adaptés à chaque niveau. La volonté de Pockemon Crew est partager les compétences des danseurs avec son public, mais surtout de partager son histoire et le chemin parcouru, par la compagnie, et par le hip hop de manière générale en France. C’est un véritable dialogue que les danseurs souhaitent instaurer avec les participants, autant d’un point de vue technique qu’historique.

 

# Hashtag 2.0 ou le symbole de la démesure

Sous la direction artistique du chorégraphe Riyad FGHANI, #Hashtag 2.0 s’empare d’un phénomène de société, celui des réseaux sociaux, prothèse des temps modernes devenue inamovible. Explorant les comportements d’aujourd’hui où l’on marche les yeux rivés sur son écran plutôt que de regarder autour de soi, Riyad FGHANI se risque à transcrire en danse ce nouveau monde qui ouvre un espace émotionnel insolite, propice à la danse dynamique des Pockemon.

À double vitesse et à double flux, les relations digitales prennent le pas sur la vie réelle. Cette création reflète notre société, alternant entre passages narratifs et acrobaties. Elle nous ramène et nous renvoie cette réalité de plein fouet. Nous faisons face à une œuvre chorégraphique où l’esthétisme fait appel à nos cinq sens, à la perception, la sensibilité. Cette subjectivité étant le fondement même de la singularité de la constitution humaine.

 

La musicalité aux résonances multiples, dans ce monde où tout est à portée de main, prend une autre dimension. Elle joue avec les spectateurs et accompagne les danseurs qui se rencontrent, rivalisent pour en n se suivre.

À l’heure de la mondialisation et du tout numérique, un véritable phénomène de société s’érige et vient agrémenter nos vies pour en devenir un objet indispensable de notre quotidien. Il se présente comme le sceau qui vient ponctuer nos échanges virtuels.

Dans un monde où la sensation trouve de moins en moins sa place, où tout n’est que text, post, like, partage, ce spectacle sonne comme le sel e de notre époque contemporaine.

 


 

 

http://pockemoncrew.com/spectacles/hashtag-2-0/ : le site de Pockemon Crew

 

https://www.youtube.com/watch?v=st0EtxqPM04 : l'histoire de POCKEMON CREW

Billet précédent: BILAN 2018 EN CHIFFRES ET EN PHOTOS

1 commentaire

Commentaire de CAPCAP posté le 20-04-2019 à 14:48:01

Merci pour le sujet.
Depuis de nombreuses années, je me dis que je devrais m'intéresser au hip-hop et autres danses de rue...
Ça m'a amusé il y a quelques mois, de voir des danseurs de hip-hop investir le kiosque à musique fin 19°siècle

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 328286 visites