Plaisir retrouvé de la randonnée
PhilKiKou

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Plaisir retrouvé de la randonnée

Par PhilKiKou - 29-01-2015 06:45:03 - 8 commentaires

    Dimanche matin un créneau de 2-3 heures de libre, allez, pas de grasse mat ', mais l'envie d'aller fouler les sentiers de la Cance, prendre un bol d'air à l'abri du vent du Nord glacial.

Retour sur une activité que j'avais mis entre parenthèse depuis ma jeunesse, faute de temps, remplacé un temps par la course à pied et plus particulièrement le trail (course nature me siérait davantage..)

En voiture jusqu'à Vernosc,


au bord de cette vallée de la Cance aux dimensions modestes,


mais recelant de jolis petits coins, curiosités naturelles, comme la Roche Péréandre, ou construction, comme le pont du Moulin sur la Cance*** rénové récemment selon les techniques de construction de Marc Seguin. La haute vallée de la Cance après Annonay, parsemée de villages aux noms évocateurs de Villevocance, Vocance et St Julien Vocance, mène jusqu'au Col des Baraques où la rivière prend sa source et, dans un autre style plus montagnard celle-ci n'est pas dénué d'intérêt à pied ou en vélo....

 




*1 vidéo très intéressante sur la remis à neuf de ce pont

=> https://www.youtube.com/watch?v=PEsF0IGGUpw

 

***Le pont de 1863

Des suspentes métalliques.

Le pont de Moulin sur Cance est un pont suspendu qui reprend la méthode de l'inventeur local Marc Seguin.

 

Des câbles constitués d'une centaine de fils de fer ligaturés.

L'époque, marquée par les révolutions industrielles, était propice aux édifices destinés à supporter des poids conséquents. La présence d'un pont en bois sur le site ne permettait plus d'assurer le passage de convois de plus en plus lourds. Le nouveau pont sera alors construit en utilisant des suspentes en fils de fer, méthode économique et plus solide pour l'époque.

Quatre câbles à fils parallèles en fer doux, deux à gauche et deux à droite, sont ancrés dans la base de la maçonnerie de chaque rive. Des traverses en chêne, espacées de 60 cm environ, sont assemblées, perpendiculaires, pour constituer ainsi le tablier. Ce tablier est suspendu aux câbles par des suspentes situées à hauteur de chaque traverse. Sur les côtés, se trouvent des garde-corps en bois.

La reconstruction de 2012

La reconstruction de 2012-2013 a pris comme objectif de refaire le pont à l'identique, en utilisant aussi si possible des techniques de l'époque. Les piliers maçonnés ont été conservés, mais ont bénéficié d'une reprise générale des surfaces et des joints, en mortiers traditionnels.

 

Des panneaux d'explication pour visiteurs de passage.

Chacun des 4 câbles porteurs a été réalisé à partir d'un câble de fer doux de 4 km plié en va et vient jusqu'à constituer 100 brins parallèles qui ont été ensuite ligaturés. Le fer a bénéficié d'une galvanisation pour être plus résistant que l'original.

Le nouveau plancher utilise à nouveau du bois de chêne. Il est soutenu par des suspentes métalliques identiques aux originales. Un grillage protecteur a été rajouté sur le garde-corps pour la sécurité des enfants.

Les deux accès au pont ont été repavés. Le chemin d'accès depuis la route a été balisé. Des panneaux explicatifs donnent l'essentiel des informations à retenir. Il pourrait devenir un important centre d'intérêt touristique. Car la vallée de la basse Cance où il se trouve est en projet de classement de liaison cyclable "douce" entre le réseau Loire et la Viarhôna. (source Wikipédia).



Et maintenant la rando hivernale en images :

*Belle lumière d'hiver froide et blanche à l'abri du vent du Nord


*Sculpture de Dame Nature : vous voyez quoi ??? Moi un ours dressé sur ses pattes arrières !



*De beaux sentiers entre Cance et Goueille



*Soleil d'hiver


*Hellébore fétide quelle bonne idée de fleurir en hiver ***


*** http://www.orchidee-poitou-charentes.org/article1126.html
L’Hellébore fétide
(Helleborus foetidus)
Famille : Renonculacées

Cette plante mérite notre attention car, à floraison très précoce, elle est de celles qui égayent nos promenades hivernales, à condition bien sûr que le parcours soit en région calcaire, car elle est calcicole. C’est une proche parente de la Rose de Noël (Helleborus niger)
A la multiplicité de ses noms vernaculaires (Pied de griffon, Pas de loup, Pattes d’ours, Herbe aux boeufs, Pain de couleuvre, Rose de serpent, Mords- cheval, Plante des fous...) on voit la fascination exercée sur l’homme, et pas seulement pour sa beauté, car c’est aussi une redoutable toxique.

Le Pied de griffon est une plante vivace assez robuste de 30 à 60 cm de haut et parfois plus, et d’odeur désagréable quand on la touche.
Cette plante, toujours verte a des feuilles palmées à folioles dentés vert foncé, et fleurit très tôt dès janvier.

Les fleurs à aspect de clochettes sont penchées.
Le périanthe est formée de 5 sépales verts bordés de rouge, les pétales étant transformés en nectaires.

Comme chez toutes les Renonculacées, les étamines sont nombreuses et insérées en spirale.
Le gynécée est formé de 3 carpelles indépendants.

Les fruits sont des follicules (fruits secs déhiscents issus de carpelles isolés et s’ouvrant par une unique fente)
Leur déhiscence à maturité libère plusieurs graines.
Celles-ci étaient utilisées au moyen-âge pour traîter la folie.

" Elle a besoin de six grains d’hellébore, Monsieur, son esprit est tourné..."(Molière dans Amphitryon)

"Ma commère, il vous faut purger avec quatre grains d’ellébore !" (La Fontaine dans le lièvre et la tortue)

Les Hellébores ( du sémitique hélibar qui signifie remède contre la folie) sont des plantes toxiques autrefois utilisées en médecine pour leur vertu purgative sensée évacuer les troubles de l’esprit et traîter les affections mentales.
Elles renferment des alcaloïdes qui sont de violents poisons pouvant entraîner la mort.
Leur utilisation pharmacologique a été abandonnée en raison de leur dangerosité

*Gros plan sur ce Pied de griffon, Pas de loup, Pattes d ours, Herbe aux boeufs, Pain de couleuvre, Rose de serpent, Mords- cheval, Plante des fous


*Petit houx ou fragon à profusion au bord des sentiers



*Le hameau de Manoha et les cîmes enneigées


*Majestueux le Suc des Vents et des Neiges


*Lalouvesc sans son écrin de montagnes enneigées

*De  bons raidars avec un soleil rasant pas rasoir



* Un beau bouquet hivernal rocher mousseux, fougère et fragon petit houx



*Une feuille de chêne dans son écrin de neige



*Une patte d ours... ???



*miroir mon beau miroir dis moi que je suis le plus bel arbre, bellâtre


*Un franchissement de la Goueille un peu sportif



*Une autre patte d'ours.... ??? Il y avait quoi dans mon café ce matin !!!


* Et là que peut-on voir??? ... juste une question d'orientation ... ;-)


*beau sentier agréable pour s'évader dans la vallée de la Cance



*Un franchissement moins difficile avec le pont de Tourtel sur la Cance



*mousse et lichen sur un rocher...


*un beau spectacle côté forme et couleur !!!

*Et c'est parti pour un petit voyage pour un feu d'artifice version microcosmos :







*Et bouquet final avec les nombrils de Vénus, ombilic de Vénus ou ombilic des rochers


*Rien que de l'eau, de l'eau de pluie,
De l'eau de tout là-haut
Et le soleil blanc sur ta peau
Et la musique tomber du ciel
Sur les toits tuilés de Tourtel




*Le barrage hydro-électrique de Tourtel



*Nouveau parcours de l'Ardèche Verte : la Médiane qui va prendre une bonne côte pour rejoindre Vernosc



*La route de la Vallée de la Cance prise des dizaines de fois en vélo et qui va devenir une vélo route Est Ouest et rejoindre Annonay et l'ancienne voie ferrée


*Dernière cascade côté Vernosc en fin de randonnée.


*De belles randos à faire dans cette vallée de la Cance, balisée ou pas.



*Openrunner N°4415336 : Le parcours bol d'air dans la Vallée de la Cance


...2015 SERA SOUS LE SIGNE DES SORTIES VELO ET DES RANDOS, ou ne sera pas ;-))


Billet précédent: A la découverte des Esprits de la Nature ....
Billet suivant: La Drôme des Collines : Un bon et beau terrain de jeu en Hiver

8 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 29-01-2015 à 14:04:06

Paul, une Tourtel !!!!!!!!

la marche dans les bois, une de mes activités préférées.

Commentaire de Mustang posté le 29-01-2015 à 15:23:39

Le simple plaisir de cheminer et de s ' émerveiller de tout.
Serait - ce devenu un luxe?

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 29-01-2015 à 15:55:49

Meuh non, tu vas reprendre bientôt quand tu seras refait à neuf.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 29-01-2015 à 15:57:09

L'ours dressé me fait plus penser à la coupe longitudinale du corps caverneux d'un pénis.

Commentaire de valdes posté le 01-02-2015 à 07:55:39

Un de mes plus grand plaisir que celui de marcher. Randonner. Cheminer. Nullement retrouvé car jamais perdu. Dans la nature inaccessible aux moteurs, secrète et silencieuse enfin pas tout à fait pour celui qui y prête attention : le bruit du vent dans les rares feuilles qui demeurent, le chant des oiseaux, le bruit de nos pas qui écrasent les feuilles mortes ...
Et les odeurs ...
Miam miam. Merci pour la promenade. Je regrette de ne pas t'y avoir accompagné.

Commentaire de PhilKiKou posté le 03-02-2015 à 07:07:02

*Nouvelle incursion dans la vallée de la Cance avec une 2° excursion, et de nouvelles photos rajoutées au récit précédent...

Commentaire de Benman posté le 05-02-2015 à 22:48:25

Alors moi, à la place des pattes d'ours, j'ai vu d'abord un hibou qui droit sur ses pattes nous indique de prendre à droite, puis un outil pouvant servir aux gladiateurs randonnant dans ce coin, puis une grenouille ayant perdu un œil et son dentier après avoir pris un sévère baffe dans fa gueule.
Quand à la photo destinée à nous désorienter, je dirais que pour un trou pareil, c'est vraiment de la balle. Bref, une photo à mettre dans les annales. Merci de nous avoir fait rêver!

Commentaire de philtraverses posté le 13-02-2015 à 19:33:22

tu vis dans une bien belle région, encore préservée et tu as bien de la chance.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 239353 visites